Multiples distinctions pour « Corvéables à merci » Sélectionné au FIPA et au FIGRA, ce documentaire est en finale du prix Albert Londres

039_0p6a2341

Après avoir été sélectionné dans la catégorie "Grand reportage international" au FIPA, à Biarritz, puis dans celle des "grands reportages de plus de 40'" au FIGRA du Touquet, le documentaire d'Alexandra Jousset et Gratiane de Moustier est retenu parmi les finalistes du très prestigieux prix Albert Londres. 

Une très belle récompense pour les réalisatrices et pour tous ceux qui, à TSVP, on contribué à ce magnifique film.  Et un grand merci à Sophie Chegaray, à France 5, qui a cru en ce projet. On attend le 4 juillet à midi pour connaître le résultat final ! 

On dénombre 50 millions de domestiques dans le monde, à 80% des femmes. Aux Philippines, on leur apprend à devenir dociles et invisibles. Puis, envoyées en Asie ou au Moyen-Orient par des agences peu scrupuleuses, recluses chez leurs employeurs, elles subissent un nombre très élevé d'abus verbaux, physiques, sexuels. À Hong Kong, elles travaillent 17h par jour. Au Liban, où la loi donne tous les droits à leur employeurs, on compte un suicide par semaine. En Arabie Saoudite, leurs appels au secours via les réseaux sociaux sont constants. 

Qui se soucie d'elles ? Ces femmes réussiront-elles à relever la tête ?  

L'équipe a tourné à Honk Kong, Manille, Beyrouth et San Francisco. 

Réalisation : Alexandra Jousset, Gratiane de Moustier.

Image : Ksenia Bolchakova et Marine Pradel.

Montage : Aymeric Guyot.

EN REPLAY SUR PLUZZ CLIQUEZ ICI