Multiples distinctions pour « Corvéables à merci » Sélectionné au FIPA et au FIGRA, ce documentaire était en finale du prix Albert Londres

039_0p6a2341

Après avoir été sélectionné dans la catégorie "Grand reportage international" au FIPA, à Biarritz, puis dans celle des "grands reportages de plus de 40'" au FIGRA du Touquet, le documentaire d'Alexandra Jousset et Gratiane de Moustier a été retenu parmi les 8 films finalistes du très prestigieux prix Albert Londres. 

Une très belle récompense pour les réalisatrices et pour tous ceux qui, à TSVP, on contribué à ce magnifique film.  Et un grand merci à Sophie Chegaray, à France 5, qui a cru en ce projet.  

On dénombre 50 millions de domestiques dans le monde, à 80% des femmes. Aux Philippines, on leur apprend à devenir dociles et invisibles. Puis, envoyées en Asie ou au Moyen-Orient par des agences peu scrupuleuses, recluses chez leurs employeurs, elles subissent un nombre très élevé d'abus verbaux, physiques, sexuels. À Hong Kong, elles travaillent 17h par jour. Au Liban, où la loi donne tous les droits à leur employeurs, on compte un suicide par semaine. En Arabie Saoudite, leurs appels au secours via les réseaux sociaux sont constants. 

Qui se soucie d'elles ? Ces femmes réussiront-elles à relever la tête ?  

L'équipe a tourné à Honk Kong, Manille, Beyrouth et San Francisco. 

Réalisation : Alexandra Jousset, Gratiane de Moustier.

Image : Ksenia Bolchakova et Marine Pradel.

Montage : Aymeric Guyot.

EN REPLAY SUR PLUZZ CLIQUEZ ICI