« Routes de légendes » pour TF1 Grands Reportages

IMG 0596

Elles font rêver d’aventure, de grands espaces, de bout du monde. Leur histoire, les paysages qu’elles traversent ont fait d’elles des mythes pour tous les voyageurs. Chaque année des Français en quête de sensations se lancent sur des routes de légendes pour des voyages inoubliables.

Sur la Transhimalayenne en Inde, la route 40 en Argentine ou sur la nationale 7 en France, nous allons suivre ces « routards ». Pour eux, ce sera l’occasion de faire de belles rencontres et de découvrir des paysages époustouflants, en dehors des sentiers battus.

Etienne, Amélie et leurs deux enfants partent à la découverte de la Route 40 en Argentine, la route la plus longue du monde , 5000 km, qui relie le sud au nord de l’Argentine, jusqu’aux confins avec la Bolivie. «  C’est une bonne route pour sentir le pays (…) c’est un diaporama de toute l’Amérique du sud ! », explique le couple. Ils ont décidé de vivre l’aventure en famille, dans leur camionnette bleue. 7 mois, dans 5m2 ! Leur voyage commence en Patagonie, au sud de l’Argentine, une région hostile où le climat est imprévisible. Leur périple ne va pas être de tout repos !

Thierry et Jean-Claude, deux passionnés de voitures anciennes, se lancent eux, dans un voyage mémoriel à la redécouverte de la nationale 7 dans une vieille 403 de 1959.  Ils veulent parcourir cette route qui, jusqu’à la construction des premières autoroutes dans les années 60, représentait le seul axe reliant Paris à la Côte d’Azur, la route des vacances et du soleil. « Ce qui nous intéresse c’est de vivre un petit peu avec cette voiture la route telle qu’on pouvait la vivre à l’époque », explique Jean-Claude. C’est donc au rythme de leur voiture vintage que les deux chasseurs d’histoire vont traverser toute la France du nord au sud, et rejoindre la Méditerranée, sans emprunter une seule fois l’autoroute ! Mais la vieille 403 à tendance à chauffer dans les côtes…il va falloir la ménager !

Sophie et Mannik, fans de motos, partent avec une bande de copains à l’assaut de la route la plus haute du monde, la Transhimalayenne, au nord de l’Inde. Leur objectif : franchir le Khardung La, le col carrossable le plus haut du monde, à 5600 mètres d’altitude. Sur des Royal Enfield, une marque de moto anglaise mythique pour les motards. Ils vont se lancer dans une chevauchée particulièrement périlleuse, car dans cette partie de l’Himalaya, les éboulements de terrain, la fonte des neiges et les avalanches rendent la route très difficile : « En Inde, c’est le plus petit qui bouge sur la route, c’est la raison du plus fort, donc priorité aux camions….Il faut se faufiler où on peut et puis souvent les bas côtés sont meubles, peu fréquentables donc c’est toujours un peu délicat pour le pilote d’aller se mettre à gauche parce que c’est dangereux », se lamente Sophie. Mais pour les motards de l’Himalaya la récompense est au bout de la route : des paysages à couper le souffle, des sommets à plus de 6000 mètres et des rencontres avec des nomades aux portes du Tibet dans des zones presque inaccessibles. Arriveront-ils au bout de leur aventure ?

Un documentaire d'Hélène Maucourant